Claire Ferrat graphiste, agence communicationC’est qui Claire Ferrat?

Je suis graphiste indépendante et ma spécialité c’est la création en médias imprimés (print) ainsi que la création d’identité visuelle.
En dehors du travail je dessine pour mon plaisir ou pour faire plaisir.
Mes outils ? Mes mains, mon ordinateur, mes idées et souvent
les trois en même temps !! 🤪

Pourquoi le graphisme?

Pour faire plaisir à mes parents. Non je déconne.
J’ai choisi d’être graphiste pour rendre réel les idées des autres.
J’aime concevoir, réfléchir pour parvenir à faire passer un message ou des valeurs à travers une image, un logo, une mise en page.

C’était quoi ton premier dessin / taff?

Mon tout premier travail, avant même que j’entame mes études en graphisme, fut la création d’un logo pour un festival dans mon village : le festival Vin et Voix. J’étais très contente de mon « œuvre » mais il a été posé sur une affiche très moche réalisée par le comité des fêtes du village.
Sinon mon premier dessin c’est une tache de peinture bleue sur un papier journal (j’avais 2 ans).

C’est quoi ton style à toi?

Je dirais que j’ai tous les styles avec une « patte » particulière. Un bon graphiste doit savoir se nourrir de différents styles graphiques pour pouvoir s’adapter à chaque projet graphique.

Les styles que tu détestes

Le style graphique « triangulaire froissé » ou « origami » me sort un peu par les yeux. Visuellement c’est joli, mais ça me fait le même effet que la police d’écriture Comic Sans. On en a tellement vu partout et à toutes les sauces (et on en voit encore) que ça m’a complètement lassé.

Qu’est ce qui t’énerve le plus dans ton métier ?

Il y a un truc qui m’énerve c’est quand mon ordinateur plante alors que je n’ai pas sauvegardé mon travail… Un graphisme d’une qualité extraordinaire évidemment… Et le monde n’en saura jamais rien… quelle tristesse… 😢

Le projet dont t’es le plus fière ?

La réalisation de la communication du salon des artisans de la musique. J’en suis fière car la musique et l’artisanat représentent deux secteurs d’activité pour lesquels j’aime créer. C’est très agréable pour moi de participer à des projets qui mettent en lumières des savoir-faire artistiques ou des valeurs de partage, de transmission.

Celui que t’aurais voulu créer?

La nouvelle identité du Musée des arts Décoratifs « MAD », elle est vraiment originale et très élégante. Et faire la refonte de l’identité visuelle du MAD, il faut avouer que c’est plutôt inspirant et gratifiant !

Sur quel projet tu bosses en ce moment ?

Alors j’ai des projets de fond : je travaille régulièrement sur les supports de communication de Familéo, je fais le graphisme des communiqués de presse de la marque Durance et je conçois des supports de communications pour des PME locales.
Mon projet « bad ass » du moment est la création de l’identité visuelle et de packaging pour un entrepreneur qui lance un nouveau produit lié à la sécurité et à l’environnement, mais je ne peux pas en dire plus pour le moment, affaire à suivre ! Il y aura surement tout un panel de supports de communication à décliner.

Qu’est ce qui t’inspires ?

Ça dépend de chaque projet, je vais chercher l’inspiration en fonction des attentes de mes clients.
Sinon, mes influences se trouvent plutôt dans l’art et le graphisme de la première moitié du 20ème siècle, dans l’art paléolithique. Les premiers dessins de nos ancêtres étaient des sortes de pictogrammes et aujourd’hui on y revient ! Et enfin je suis fan de l’art mycéniens et minoens et ses vases sublimement décorés, cela s’en ressent dans mes dessins quand on connaît ces œuvres.

Les jours sans, tu fais quoi ?

Les jours sans projets en cours sont toujours bien remplis, soit par de la prospection, soit par la mise à jour de ma comptabilité et autres contraintes administratives ennuyantes. Une fois cela décanté, je m’autorise à me former davantage sur mes logiciels créatifs ou alors je dessine pour mon plaisir, dans un élan d’égoïsme total !

Le conseil que t’aurais aimé avoir ?

Et bien, j’ai la chance d’être bien entouré, et je pense avoir eu les bons conseils. Maintenant, il ne tient qu’à moi de les appliquer chaque jour.
Récemment on m’a donné le conseil ultime « Réalise que tu es la personne la plus importante de TA vie ». Voilà… Si ça peut aider, je transmets l’info !

Peace !

Suivez ses travaux : https://www.design-5.net